jeudi 26 février 2009

LA PIERRE

photo personnelle


Je ne sais pas vraiment pourquoi j'ai eu l'idée
de choisir une photo du Palais Idéal pour illustrer ce blog...

Certes, la photo allait bien avec le titre...
Quoi de plus fabuleux, effectivement, que ce palais ?
Mais bien d'autres photos auraient convenu...
pour illustrer le côté fabuleux de la vie,
le fantastique du quotidien...
Alors, pourquoi ?
Mystère.
.
Et puis, en repensant à ma visite du palais l'été dernier,
à l'histoire qu'on m'avait racontée, j'ai compris:
il y a tout dans cette histoire du Facteur Cheval...
tout ce qui "fait tilt" chez moi...
tout ce qui me fascine :
.
Le hasard qui décide du destin :
cette pierre sur laquelle il bute,
cet obstacle qu'il a envie d'"envoyer promener"
et qui va pourtant déterminer
les trente prochaines années de sa vie...
.
Une vision:
le regard attentif sur cette pierre va susciter un rêve,
une illumination, une vision , d'abord modeste
(il commence par une fontaine, je crois),
puis grandiose (un immense palais)
.
La conviction de cet homme :
à la fois humble, discret et...terriblement ambitieux,
puisqu'il échafaude un projet complètement fou...
C'est la douce folie des gens humbles,
la force têtue qui vient de l'intérieur
et qui permet de braver l'opinion des autres,
le ricanement de ceux qui "savent",
le regard des "plus instruits", des "plus cultivés"...
.
L'art à l'état pur :
Celui qui part de la beauté de la nature,
de la beauté d'une pierre trouvée sur le chemin,
celui qui est déclenché par une impulsion,
une envie, un désir inattendu...
Rien de mental dans cette démarche, rien de "convenu"...
C'est du "jamais vu", du "jamais tenté"...
C'est aussi un acte totalement gratuit...
puisque l'oeuvre ne sera jamais à vendre...
qu'elle n'aura aucune valeur marchande.
.
Le don d'une vie :
Ferdinand Cheval met toute sa vie, toutes ses forces,
ses tripes même dans cette aventure...
Avec une tenacité incroyable, sans moyen, sans argent,
il mène son projet jusqu'au bout...
il a trouvé l'axe de sa vie et il s'y tient...
Dans cette pierre "tombée du ciel",
il a trouvé son centre.
.
Alors, oui, je comprends maintenant
pourquoi j'ai choisi cette photo,
ce lieu, ce personnage...
.
Quoi de plus banal, de plus ordinaire
que des cailloux trouvés sur les chemins ?
En les transformant, par sa vision
et par son travail acharné,
en un lieu magique, féerique, extraordinaire,
le Facteur Cheval nous montre ce que peut être la vie,
quand on prend le temps
de la regarder, de la transformer :

une création fantastique !
.
La Licorne
.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire