samedi 3 novembre 2012

SE LAISSER TRAVERSER

photo personnelle
vitrail de Soulages -Abbaye de Conques

- Il est possible que la plus grande partie de cette vie
soit invisible
et que nous ayons à en devenir des transmetteurs,
mais la plupart du temps nous y faisons obstacle.
.
Tournés vers nous-même nous devenons opaques,
nous offrons une résistance à quelque chose
qui demande juste
à passer à travers nous pour aller plus loin
et cette vertu d’effacement,
avant de la trouver un peu plus tard
chez ce que l’on appelle aussi
 improprement les « saints »,
je l’ai trouvée chez certains artistes,
peintres, écrivains ou musiciens.

 - Les artistes ont donc le rôle
de révéler le monde invisible...
.
Christian Bobin
(entretien)
.

6 commentaires:

  1. Christian Bobin: un vrai poète et en plus spiritualiste !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis d'accord avec ce qu'il dit, c'est le conditionnement sociétal et familial qui le veut. A part dans les familles d'artistes, cette voie est décriée et moquée, ce qui crée bien des frustrations. Mon fils veut devenir animateur radio. Son père se moque de lui (avec la sacro phrase "c'est pas un métier qui rapporte"), moi, je le soutiens et l'encourage. QUi je suis pour savoir ce qu'il en fera ? :))
    Bon dimanche

    RépondreSupprimer
  3. J'ai vu le vitrail, et tac... Soulages m'a heurté le cerveau avec son hérésie de Conques... Il aurait dû s'en tenir à ses noirs, je crois.

    Mais c'est juste une opinion personnelle, pas une vérité cosmique. Je comprends qu'il y ait des gens qui aiment. C'est juste que je ne les comprends pas.

    RépondreSupprimer
  4. Quand j'ai vu ces vitraux , dans un premier temps, j'ai été déçue, comme toi.
    Ils peuvent paraître ternes et inintéressants.

    Et puis, je les ai vus à différentes heures de la journée et j'ai compris : ils sont fait pour changer avec la lumière...ils sont très sensibles aux variations subtiles de celle-ci...
    A certaines heures, l'effet est "magique" !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait comme toi ; j'ai observé ce que ça donnait à différente heures de la journée et surtout en différente saisons. L'hiver, la lumière est glauquissime, au printemps ça manque totalement de tonus, l'été, ça passe à peu près et à l'automne, ça s'éteint de nouveau.

      Du coup, j'ai une opinion assez arrêtée dessus, parce que je trouve que Soulages aurait dû penser davantage au lieu et à ce que ça allait donner avant de s'embarquer dans un projet aussi réducteur.

      Mais une fois de plus, c'est juste une opinion, ce que je dis, un ressenti pas un fait établi.

      Supprimer
  5. I have read some good stuff here. Certainly worth bookmarking for revisiting.
    I wonder how much attempt you set to make any such
    excellent informative web site.

    RépondreSupprimer